Qu’est-ce qu’un repas équilibré ?

Ecrit par Jeanne

Deux termes qu’on répète souvent, aussi bien chez le médecin nutritionniste, qu’à l’école, et maintenant à la télévision : manger équilibré. Mais comment s’y prendre pour effectivement bien se nourrir ? Les réponses en détails pour lever le voile sur ce mystère.

Les nutriments et macronutriments à l’honneur

Trois nutriments forment un trio gagnant pour avoir un régime équilibré au quotidien. Ce sont les glucides, les protides et les lipides. Très souvent, on dit que les lipides sont sources de prise de poids. Ce qui peut être vrai. Toutefois, en consommant des lipides de manière modérée, il n’y a pas de risque. Il ne faut pas oublier que le corps a besoin de lipides pour de nombreuses synthèses qu’il convient de ne pas négliger.

Les autres nutriments sont les vitamines et les minéraux. Ceux que l’on appelle généralement potassium, magnésium, zinc et fer sont les minéraux. Des nutriments qui sont cruciaux pour maintenir une santé inébranlable.

Des glucides pour faire le plein d’énergie

Les pâtes, le quinoa, les pâtes, l’orge, les patates et l’avoine sont autant d’aliments sources de glucides. Tout comme les céréales, ils apportent de l’énergie à l’organisme. Les glucides provenant des céréales sont d’autant plus intéressants dans la mesure où elles contiennent également des vitamines B et des fibres. Ces dernières étant importantes pour le transit intestinal. Les vitamines B sont pour leurs parts utiles pour la dépense énergétique. En effet, plus on est actif, plus on dépense de l’énergie et donc plus on a besoin de glucides. Les glucides devront représenter ¼ de la portion dans l’assiette.

Des protéines pour les muscles et les tissus

Les protéines sont vitales pour la croissance des tissus, en particulier des muscles. On les trouve dans les œufs, la viande rouge et la viande blanche, ainsi que dans les produits laitiers et les yaourts. Également appelées « protides », les protéines servent à maintenir le tissu musculaire, la production de globules rouges, des hormones et des enzymes. Les protéines seront consommées à chaque repas, de préférence à hauteur de 25 % à 30 % de la quantité totale du repas pris.

Une bonne part de légumes et de verdures

Les légumes, les fruits, les graines et les noix sont tout aussi riches en nutriments dont l’organisme a besoin. Ces nutriments sont notamment les minéraux, les vitamines et les antioxydants. Pour réaliser leurs métabolismes divers, les organes vitaux ont besoin d’un apport de ces nutriments cités. Qu’ils soient frais ou secs, ils méritent une place de choix dans chaque assiette, avec 50 % de prépondérance à chaque repas.

 

A propos de la rédactrice
Jeanne

Jeanne, 39 ans. Je viens de Clermont-Ferrand, mais j’ai vécu pendant de nombreuses années en Asie (Chine et Japon principalement).
A ce jour je suis revenu dans notre magnifique pays. Je m’occupe de deux rubriques qui devraient vous intéresser tout particulièrement.
Je vais vous donner toutes mes astuces sexo pour maximiser votre plaisir avec monsieur (ou madame…ou les 2). Aussi, je vous prodiguerai mes quelques conseils en matière d’astrologie. Que l’on veuille ou non, les astres veillent sur nous en permanence !

Un avis, une question ?