Comment soigner un bouton de fièvre

Ecrit par redac

Gênants, douloureux, disgracieux : les boutons de fièvre sont loin d’être beaux à voir. Dès les premiers symptômes, on peut empêcher qu’ils ne s’aggravent. Il existe à cet effet des traitements antiviraux sans ordonnance disponibles en pharmacie. Mais bien sûr, l’hygiène doit être impeccable en cas d’herpès labial pour ne pas contaminer les autres.

Des signes qui ne trompent pas !

Des picotements, des démangeaisons qui deviennent insistantes, une rougeur qui s’installe : on l’aura compris, un bouton de fièvre est sur le point d’apparaître. Le bouton d’herpès est provoqué par un virus extrêmement contagieux. On peut l’attraper dès l’enfance. En revanche, sa manifestation peut n’avoir lieu que des années plus tard. Le virus est capable de se mettre en état latent, avant de se réactiver du jour au lendemain, dès que les défenses immunitaires s’affaiblissent. La survenue des règles, la fatigue, le stress ou les changements de températures peuvent en outre causer la manifestation des boutons d’herpès. En général, ils apparaissent au niveau du menton ou du nez. Ils sont facilement reconnaissables par leur forme vésiculaire. Les vésicules contiennent un liquide purulent de couleur jaunâtre. Au fil des jours, le bouton finit par tomber, c’est-à-dire au bout de 10 jours.

Existent-ils des traitements sans ordonnance ?

Les crèmes antivirales contre les boutons de fièvre sont délivrées en pharmacie sans ordonnance. On peut les appliquer dès les premiers symptômes, mentionnés plus tôt. Une autre alternative est les remèdes naturels comme la propolis ou les huiles essentielles telles que celle du niaouli ou du Ravintsara.

En cas d’herpès labial, il faut se laver les mains avant et après la manipulation des médicaments. On évite également de toucher aux boutons pour ne pas risquer l’auto-contamination.

A propos de la rédactrice
redac

Un avis, une question ?