Des faits amusants sur votre peau

Magazine Jeunejolie.frBeautéDes faits amusants sur votre peau

Je suis sûr que vous avez déjà entendu parler du plus grand organe de votre corps, la peau. Mais saviez-vous qu’elle a bien plus à offrir que de simplement empêcher vos entrailles de tomber ? La peau est un organe incroyablement complexe qui joue un rôle vital dans tous les domaines, du refroidissement de votre corps à la lutte contre les microbes. Jetons un coup d’œil à quelques faits fascinants sur cet étonnant morceau de tissu :

Votre peau est votre plus grand organe

Vous pouvez en apprendre beaucoup sur votre peau en sachant qu’elle est le plus grand organe de votre corps. Lorsque vous pensez à un organe, vous pouvez imaginer quelque chose de complexe et de difficile à comprendre, mais votre peau est en fait assez simple. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de complexités dans cette étonnante barrière ; cependant, il est important de se rappeler que, quelle que soit la complexité de la science qui la sous-tend, elle sera toujours composée de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme (voir le schéma ci-dessous).

L’épiderme est la couche la plus externe et se compose principalement de cellules mortes qui assurent une protection contre les agents pathogènes tels que les bactéries ou les virus qui pénètrent par les blessures de notre peau. La peau contient également des mélanocytes qui produisent de la mélanine, un pigment responsable de l’assombrissement de nos follicules pileux lorsqu’ils sont exposés à la lumière du soleil (nous y reviendrons plus tard !). Le derme se trouve en dessous, où les vaisseaux sanguins fournissent des nutriments directement dans cette couche avant d’atteindre les couches inférieures sous la pression due à la gravité qui tire tout vers le bas, vers la surface de la terre – ce qui explique aussi pourquoi certaines personnes ont les « joues gonflées ».

Lire :  Top 10 d’une sélection de produit de beauté

Un seul centimètre carré de peau contient 625 glandes sudoripares, 20 vaisseaux sanguins et plus de 1 000 terminaisons nerveuses.

  • La surface de votre peau est d’environ 2 mètres carrés. C’est beaucoup de biens immobiliers ! Elle représente également un tiers de votre masse corporelle, ce qui en fait un organe important dont vous devez prendre soin.
  • Il existe deux types de cellules dans votre peau : les couches épidermiques et dermiques. La couche la plus superficielle (l’épiderme) contient des mélanocytes, qui produisent le pigment de mélanine qui donne sa couleur à notre peau. Elle contient également des kératinocytes, qui produisent une protéine appelée kératine et nous donnent des couches extérieures plus résistantes pour nous protéger des éléments. Cette couche est connue sous le nom de stratum corneum ou « couche cornée ». Sous cette couche se trouve le derme, une fine couche composée principalement de fibres de collagène qui confèrent force et élasticité à notre peau pour qu’elle reste jeune !

Bien que votre peau soit techniquement imperméable, elle ne peut pas vous protéger de tout.

Par exemple, la vapeur d’eau qui s’échappe d’un humidificateur peut pénétrer dans vos pores et les faire gonfler et rougir (c’est ce qu’on appelle « l’urticaire de l’humidificateur »).

Lire :  Les meilleures tisanes contre la cellulite

Même si votre peau n’est pas réellement imperméable, elle doit être protégée des éléments en portant un écran solaire à l’extérieur ou en appliquant une crème hydratante après la douche.

Votre peau a un rôle secret à jouer pour vous protéger du froid

Saviez-vous que votre peau est une barrière contre le froid, le soleil et les microbes ? C’est bien vrai !

Votre peau joue un rôle énorme dans votre protection contre les éléments. L’épiderme, qui est la couche supérieure de votre peau, et le derme, qui est la deuxième couche de votre peau, sont tous deux capables de retenir la chaleur pour maintenir la température de votre corps. L’épiderme contient des cellules appelées mélanocytes qui produisent de la mélanine ; celle-ci aide à empêcher les rayons ultraviolets de pénétrer dans votre système et de causer des dommages.

Lorsqu’il s’agit de se protéger du froid, nous comptons sur la capacité d’isolation de notre corps (c’est-à-dire la graisse). Mais qu’en est-il lorsque nous sommes à l’extérieur ? Si vous êtes emmitouflé dans de gros vêtements d’hiver mais que vous avez encore froid après une trentaine de minutes à l’extérieur, ou si vous commencez à frissonner, c’est peut-être parce que l’air ambiant n’est pas assez humide : Cela peut entraîner une transpiration sans évaporation en raison de l’absence de mouvement du vent (qui ferait autrement s’évaporer la sueur), ce qui conduit à l’hypothermie (un état potentiellement mortel impliquant une température corporelle dangereusement basse).

Votre peau aide à maintenir une température corporelle saine.

Il existe de nombreux faits intéressants sur votre peau, mais l’un des plus intrigants est qu’elle contribue à réguler la température du corps.

Il est important de savoir comment notre corps régule sa température interne, car cela fournit des indices sur la façon dont nous pouvons gérer notre santé en général.

Lire :  Nos astuces pour rester belle cet hiver

Votre peau abrite des millions de bactéries qui vous gardent en bonne santé

La plupart des bactéries qui vivent sur votre peau sont bonnes pour vous, et elles sont à peu près partout. En fait, il y a plus de bactéries dans votre corps que de cellules ! C’est vrai : votre peau regorge de microbes, du sommet de votre tête jusqu’au bout de vos orteils. Et ce ne sont pas n’importe quelles créatures microscopiques qui y vivent ; certaines d’entre elles contribuent même à vous maintenir en bonne santé.

Les bactéries constituent une grande partie de notre corps : elles fabriquent des vitamines, aident à digérer les aliments et renforcent notre système immunitaire contre de mauvaises bestioles comme les virus ou les parasites (nous verrons plus tard pourquoi c’est important). Mais que vous vous laviez régulièrement avec un savon antibactérien après votre jogging ou que vous alliez dîner dans un restaurant dont les normes d’hygiène ne sont pas tout à fait au point (je ne pense pas que je ferais jamais une telle chose), nous avons tous des milliards et des milliards de ces petites créatures qui vivent sur nous chaque jour sans causer le moindre dommage.

Toutes sortes de choses peuvent influer sur le nombre de types de microbes qui vivent sur nous – le climat de l’endroit où nous vivons ou travaillons, le type de vêtements que nous portons, etc. – mais la plupart des études montrent qu’il y aura toujours au moins un type de microbe présent, quelle que soit la propreté de la vie d’une personne (y compris les nombreuses personnes qui se douchent deux fois par jour !)

La rédaction de JeuneJolie propose

Quel est le vêtement conseillé après une abdominoplastie ?

Après une abdominoplastie, il est important de porter des...

Quel est le meilleur endroit pour se faire tatouer ?

Le meilleur endroit pour se faire tatouer est celui...

Comment entretenir des ongles longs ?

Garder des ongles longs n'est pas aussi facile que...

Le lissage japonais pour vos cheveux longs

Vous avez des cheveux longs et vous cherchez un...

L’orgonite : comment ça fonctionne et pourquoi vous en avez besoin !

L'orgonite est un produit qui a récemment gagné en...

Comment conserver son parfum le plus longtemps possible ?

Le parfum est un excellent moyen de sentir bon,...

Comment porter un béret de la bonne façon

Si vous cherchez à ajouter du style à votre...

Quelle est la symbolique des bijoux spirituel ?

Lorsqu'il s'agit de porter des bijoux, il est important...

Les différentes textures de cheveux

Il existe de nombreux types de textures de cheveux,...

Devenir esthéticienne, comment apprendre la beauté ?

Une carrière d'esthéticienne est une occasion passionnante de faire...