Chantal Goya : les déclarations bouleversantes de son mari sur ce qu’il

Chantal Goya, la célèbre chanteuse pour enfants, est au centre de l’attention suite aux déclarations bouleversantes de son mari. Ce dernier a révélé des informations inédites sur ce qu’il… Intriguant et surprenant, plongeons dans les révélations exclusives de la vie privée de cette icône de la chanson française.

Un plateau de télévision en ébullition

Il y a des rancunes qui ne s’effacent jamais. Invité sur le plateau de Chez Jordan, Jean-Jacques Debout, le mari de Chantal Goya, a fait des révélations fracassantes sur une expérience traumatisante du passé. Devant Jordan De Luxe, l’auteur-compositeur-interprète n’a pas mâché ses mots pour exprimer le ressentiment qu’il éprouve toujours envers une personnalité de la télévision française.

Une vieille rancune toujours vivace

Bien que cette histoire remonte à près de quarante ans, la colère de Jean-Jacques Debout contre Patrick Sabatier est toujours brûlante. Il accuse l’animateur d’avoir tendu un piège à sa femme, Chantal Goya, lors de la fameuse émission Le Jeu de la vérité. Il affirme que le programme était « entièrement truqué » et que des actions malveillantes avaient été préméditées pour salir l’image de la chanteuse. « Ça a été à la suite du Jeu de la vérité, cette fameuse émission qui était entièrement truquée », avoue Jean-Jacques.

Un piège humiliant et destructeur

Jean-Jacques Debout raconte qu’il avait été isolé dans une loge, enfermé avec une bouteille de Scotch et une bouteille de Coca-Cola, pour l’empêcher de voir l’émission en direct. « Ils avaient prémédité quelque chose de pas très bien », explique-t-il. Cette situation avait plongé Chantal Goya dans un moment humiliant, la mettant face à des critiques acerbes en direct.

Un impact profond sur la vie de Jean-Jacques Debout

La douleur ressentie par Jean-Jacques suite à cette émission a été immense. « Ça m’a démoli le moral et je suis resté à peu près trois quatre ans sans plus écrire aucune chanson », confie-t-il. L’auteur-compositeur n’a jamais pu pardonner à Patrick Sabatier pour cette trahison qu’il juge « vicieuse ». « Je ne lui pardonnerai jamais ce qu’il a fait. Parce que dans la vie on ne se conduit pas comme ça », affirme-t-il avec véhémence.

Lire :  La réaction de Bruno Hourcade après sa défaite face à Émilien dans l'émission 'Les 12 coups de midi' et les raisons pour lesquelles il n'a pas échangé avec lui

La version de Chantal Goya

En 1985, dans l’émission du Jeu de la vérité animée par Patrick Sabatier, Chantal Goya avait été confrontée à des critiques sévères. Une institutrice avait qualifié son univers d’« abêtissant », menant la chanteuse à se réfugier dans son personnage de Marie-Rose. Ce comportement avait été mal interprété par beaucoup de téléspectateurs, conduisant à une longue traversée du désert pour l’artiste.

Les explications de Patrick Sabatier

En 2017, sur le plateau de TPMP, Patrick Sabatier avait tenté de justifier ce qui s’était passé. Il a expliqué : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé… tout d’un coup elle est partie en live comme ça et ça s’est très mal passé ». Cependant, Chantal Goya avait riposté en affirmant qu’elle s’était réfugiée dans son personnage pour se protéger.

Chantal Goya aujourd’hui

En 2023, Chantal Goya décrit encore Patrick Sabatier comme « une âme malveillante », à travers ses apparitions médiatiques. Pour elle et son mari, l’affront reste vif et inoubliable, marquant profondément leur parcours et leur vie personnelle.

Anaïs
Anaïs

Hello, Hello, je suis Anaïs et j’ai 29 ans. Je suis né à Marseille, mais c’est à Paris que j’ai grandie. Au sein de la capitale, je me suis passionnée pour la mode et la beauté.
J’ai eu la chance de bosser pour quelques marques très connues et j’ai accumulé pas mal d’expérience. A présent, je cultive mon réseau pour vous faire part des meilleures affaires et des looks les plus tendances. Mon objectif est de sentir la mode avant toutes les autres et de vous en faire profiter.

Articles: 1743

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *