Les alcools préférés des jeunes ?

Les jeunes sont de grands consommateurs d’alcool. Mais quels sont leurs alcools préférés et dans quelles régions sont-elles plus appréciées ?

La bière

La bière est un indétrônable qui fait de nombreux adeptes parmi les jeunes. Le taux de consommation pour le Franche-Comté est particulièrement important, car près de 57% des jeunes boivent régulièrement cette boisson alcoolisée.

Le premix

Cet alcool connait un beau succès auprès des jeunes. Additionné à du soda, il a un goût qui rend facilement accro. Près de 50% de la jeunesse bretonne est consommatrice de premix.

Les vins

Dans le Midi-Pyrénée, environ 32% des jeunes plébiscitent le vin. Cette boisson y est préférée à de nombreux autres par les moins de 25 ans.

Les cocktails

Les alcools forts sont bus par plus de 60% des jeunes en Bretagne. Cette région productrice de cidre et de chouchen de qualité supérieure a donc une jeune population qui apprécie les cocktails en tous genres.

Le champagne

En Champagne-Ardenne, le champagne fait des heureux. 57% des jeunes de moins de 20 ans apprécient cette boisson.

Alcoolisme

La Bretagne est classée numéro un dans le classement des régions au fort taux d’ivresse alcoolique. Près de 69% des adolescents de 17 ans ont été ivres au cours de l’année passée. Une tendance suivie de loin par le Midi-Pyrennée qui enregistre un taux de 58%. Un taux qui reste tout de même très élevé comparé à des régions telles que l’Ile-de-France qui enregistre un bon 36%.

Consommation journalière

Environ 8% des 15 à 75 ans consomment de l’alcool de façon quotidienne dans le Languedoc-Roussillon et dans le Nord-Pas-de-Calais. C’est le taux de consommation le plus élevé enregistré en comparatif avec d’autres régions.

Conduite en état d’ivresse

Moins de 18% des jeunes de 17 ans dans les Pays-de-la-Loire ont avoué avoir conduit en état d’ivresse durant l’année écoulée. Une attitude qui dénote d’une certaine imprudence de la part de ces jeunes qui ignorent les risques liés à l’alcool au volant.

Fréquence de consommation

Sur la période du mois passé, 17% des moins de 20 ans dans les Pays-de-la-Loire ont révélé avoir consommé de l’alcool de façon régulière.

Lire :  Les meilleures destinations de voyage pour les femmes célibataires

drink-femme-rose

INITIATIVES DE PRÉVENTION ET SENSIBILISATION

Face à ces chiffres alarmants, il est essentiel de se pencher sur les mesures prises pour sensibiliser les jeunes aux dangers de la consommation excessive d’alcool.

CAMPAGNES DE SENSIBILISATION : Les organismes publics et privés, ainsi que de nombreuses associations, lancent régulièrement des campagnes de sensibilisation à destination des jeunes. Ces campagnes mettent en avant les risques pour la santé liés à une consommation excessive, mais aussi les dangers pour la vie sociale, notamment dans le cadre de la conduite sous influence.

LES JOURNÉES MONDIALES SANS ALCOOL : Certaines initiatives comme la Journée mondiale sans alcool permettent de sensibiliser le grand public à la consommation modérée. Ces journées sont l’occasion pour de nombreux organismes de partager des ressources, des témoignages et des recommandations pour une consommation responsable.

PROGRAMMES D’ÉDUCATION DANS LES ÉCOLES : De plus en plus d’établissements scolaires intègrent dans leur programme des sessions d’information sur les dangers de l’alcool. Ces sessions sont souvent animées par des experts ou des personnes ayant vécu des expériences traumatisantes liées à l’alcool.

LES APPLIS DE SENSIBILISATION : Avec la digitalisation croissante, plusieurs applications mobiles ont été développées pour sensibiliser les jeunes à la consommation d’alcool. Ces applications fournissent des informations sur les effets de l’alcool, proposent des tests pour évaluer sa consommation, et offrent des conseils pour réduire sa consommation.

INITIATIVES LOCALES : En plus des programmes nationaux, de nombreuses initiatives locales voient le jour pour combattre la consommation excessive d’alcool chez les jeunes. Que ce soit des ateliers, des conférences ou des événements dédiés, chaque région tente d’apporter sa pierre à l’édifice pour endiguer ce fléau.

Noemie
Noemie

Je suis Noémie et j’ai 27 ans. Je suis originaire de Lille dans "le Ch’Nord". Je suis très curieuse de nature et passionnée par tout ce qui est nouveau.
En charge de la rubrique « Lifestyle », je vous ferai découvrir tous mes coups de cœur et tous mes coups de gueule également.
Mon objectif est de vous permettre d’optimiser votre temps afin de le passer dans les meilleurs restaurants, instituts de beauté ou magasins. J’espère que mes billets vous plairont et n’hésitez pas à me donner votre avis grâce aux commentaires.

Articles: 278

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *