Les différentes façons de semer votre gazon !

Magazine Jeunejolie.frJardinLes différentes façons de semer votre gazon !

Pour qu’une pelouse soit belle et pousse correctement, elle doit être ensemencée avec de l’herbe nouvelle. Le processus d’ensemencement d’une pelouse est simple et peut être réalisé dans votre propre jardin. Il suffit de suivre les étapes suivantes :

Les outils dont vous aurez besoin :

  • Râteau métallique. Un râteau métallique est utilisé pour enlever l’herbe morte et la saleté de la pelouse. Vous pouvez en acheter un très résistant ou utiliser un râteau métallique manuel si vous ne voulez pas dépenser d’argent.
  • Un épandeur de semences ou un épandeur de gouttes. Vous avez besoin d’un outil pour répartir vos semences de façon homogène sur votre terrain, afin d’éviter que certaines zones n’aient l’air inégales, ce qui donnerait à votre pelouse un aspect non professionnel et désordonné. Si vous ensemencez une zone de plus de 1000 pieds carrés, nous vous recommandons d’acheter un grand épandeur car il est beaucoup plus précis qu’un épandeur manuel lorsqu’il s’agit de distribuer les graines uniformément sur de plus grandes surfaces.Si vous avez de petites surfaces, je vous suggère d’utiliser des versions à main ou à roues, car ce sont des moyens plus faciles et plus rapides d’épandre de petites quantités à la fois, plutôt que d’avoir quelqu’un qui se promène avec une machine de plus grande taille, ce qui prend plus de temps, non seulement parce qu’il y a moins de précision, mais aussi parce que la plupart des gens n’aiment pas passer trop de temps à travailler à l’extérieur, bien que ces produits aient leurs propres avantages, comme la possibilité de couvrir de plus grandes distances en moins de temps sans se fatiguer facilement, ce qui nous ramène à notre déclaration initiale sur la raison pour laquelle ces appareils ont été inventés à l’origine : la commodité !
Lire :  Quels sont les avantages d'une mini serre de jardin ?

Étape 1 : Couper l’herbe

Vous devrez utiliser une tondeuse à gazon, mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas si difficile que ça ! Vous pouvez en trouver une dans votre quincaillerie locale. Si vous n’avez pas encore de tondeuse à gazon, ne vous inquiétez pas, c’est une bonne excuse pour en acheter une et commencer à faire quelque chose de votre vie.

Pour couper l’herbe à 3 cm :

  • Utilisez une tondeuse manuelle à pousser ou une tondeuse électrique à fil à rayon de braquage zéro (nous recommandons l’EGO Power+ 20 pouces). N’utilisez pas de tondeuses rotatives ou mécaniques ; elles endommageraient le lit de semences et ne pourraient pas atteindre toutes les zones de votre pelouse.
  • Gardez la lame affûtée (vous savez comment faire) afin qu’il n’y ait pas de points durs laissés par les résidus de coupe coincés entre les lames. Cela les poussera à créer de nouvelles taches de croissance au lieu de les laisser ouvertes pour de bons semis !

Étape 2 : Enlevez l’herbe morte avec un râteau métallique

Une fois que l’herbe a été éclaircie, il faut enlever l’herbe morte. Commencez par utiliser un râteau métallique pour arracher les racines ou les mauvaises herbes qui ont pu survivre. Utilisez ensuite une bêche tranchante pour couper le reste des tiges desséchées au niveau du sol.

Lire :  Les meilleurs moyens pour protéger votre jardin contre le gel !

Après cela, il est temps de faire un autre passage avec votre râteau métallique (ou si vous préférez quelque chose de plus léger mais efficace, essayez un râteau à gazon en aluminium ou à dents en poly). Vous pouvez utiliser cet outil pour enlever les débris autour de votre maison et pour niveler les zones où la coupe n’a pas été uniforme lors de l’étape 1 ci-dessus.

Étape 3 : Appliquez de l’engrais et de la chaux.

Ensuite, il est temps d’appliquer l’engrais et la chaux. L’engrais est essentiel à la croissance du gazon, mais vous devez en choisir un qui est spécialement conçu pour les pelouses. La quantité d’engrais dépend de la taille de votre pelouse – vérifiez les instructions du fabricant ou consultez un paysagiste professionnel si vous n’êtes pas sûr du type d’engrais à utiliser. La chaux est également importante pour permettre à votre sol d’absorber correctement les nutriments ; elle aidera à contrecarrer toute acidité causée par de fortes précipitations ou d’autres facteurs, surtout si vous vivez dans une région au climat humide où les spores de moisissure sont courantes.

Étape 4 : Plantez les graines

Après avoir répandu les graines, recouvrez-les de paille à l’aide d’un râteau. Arrosez régulièrement la zone pendant environ deux semaines, afin d’éviter la formation de croûtes et de favoriser la germination. Après cette période, tondez votre gazon lorsqu’il atteint une hauteur d’environ 2,5 cm (1 pouce). Si vous prévoyez de fertiliser votre pelouse, attendez la fin de l’ensemencement pour que la fertilisation ne nuise pas aux jeunes pousses.

Lire :  Transformez vos citrouilles en un pot de fleurs

Étape 5 : Recouvrez les graines de paille sans mauvaises herbes

Une fois que vous avez répandu vos graines, vous voudrez les couvrir avec quelque chose qui les gardera humides et les protégera des oiseaux. La paille est une bonne option car elle est bon marché et facile à trouver. Vous en aurez besoin d’une grande quantité, alors soyez prêt à acheter plusieurs balles ou plus si nécessaire (vous ne voulez pas que les graines soient exposées).

Maintenez la zone humide pendant environ deux semaines jusqu’à ce que les graines aient germé

Utilisez un arrosoir pour arroser la zone, en faisant attention à ne pas trop arroser, sinon vous allez emporter vos semis. Arrosez le matin et non la nuit, car trop d’humidité entraînerait des conditions anaérobies nuisibles aux jeunes plantes. Cette étape est particulièrement importante pour la germination des graines. Si vous ne gardez pas la zone humide, les graines qui auraient pu pousser risquent de pourrir avant d’avoir eu la chance de se développer !

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est très important de conserver cette zone humide.

Il est également important de garder votre pelouse humide pendant environ deux semaines après l’ensemencement.

Nous espérons vous avoir présenté quelques options différentes pour ensemencer votre pelouse. Si vous recherchez une solution plus naturelle, notre quatrième option est peut-être celle qu’il vous faut ! Nous savons que ce processus peut être accablant, mais ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas obligé de suivre toutes ces étapes en une seule fois, ni même en une seule journée. Il suffit de procéder étape par étape et d’aller de l’avant jusqu’à ce que votre jardin soit comme neuf.

La rédaction de JeuneJolie propose

Les meilleurs moyens pour protéger votre jardin contre le gel !

Le premier gel de la saison est toujours difficile....

Quels sont les avantages d’une mini serre de jardin ?

Une mini-serre est un excellent choix pour un jardinier...

Comment protéger les plantes dans le jardin du froid ?

L'hiver arrive. Il est temps de préparer vos plantes...

Transformez vos citrouilles en un pot de fleurs

Les citrouilles sont une drôle de chose. C'est un...