Aménagement de cuisine, l’importance du choix de plan de travail

Magazine Jeunejolie.frDécoAménagement de cuisine, l’importance du choix de plan de travail

Au moment de faire ou de refaire une cuisine, il faut choisir de nombreux éléments différents. Allant des meubles aux placards, en passant par le type de revêtement du sol, la couleur des murs, les appareils électroménagers et le type de plan de travail. De tous ces choix découle l’harmonie visuelle de la cuisine, mais aussi sa qualité fonctionnelle. Selon le style que vous recherchez, vos habitudes d’utilisation, et votre budget, les options qui s’offrent à vous seront plus ou moins pertinentes.

Le plan de travail : l’élément clé de la cuisine

Dans la vue d’ensemble de la pièce, le regard s’attardera plus sur les façades des meubles, les appareils électroménagers et les éléments de décoration. L’aspect du plan de travail semblera sans doute moins important, comme un élément secondaire. Mais c’est justement lorsqu’il se laisse oublier qu’il a été bien choisi. Si le matériau et la couleur sont en accord avec le reste du mobilier, il vous semblera presque « normal », comme si la question ne se posait pas concernant son aspect. Mais l’inverse est aussi vrai. Et le plan de travail fait finalement le lien entre tous les autres éléments encastrés, et est l’objet avec lequel vous interagirez le plus lorsque vous cuisinerez. Il est votre support de travail, parfois même sert directement de planche à découper ou de dessous de plat. Son aspect doit être agréable à l’œil, mais aussi au toucher. Sa résistance et son entretien déterminent aussi le confort d’usage de votre cuisine. En bref, c’est peut-être finalement le choix le plus important.

Le choix du matériau de votre plan de travail

En magasin ou sur internet, la variété de modèles de plan de travail vous laisse l’embarras du choix. Plusieurs matériaux, plusieurs revêtements, plusieurs traitements… Et pour chaque modèle, diverses épaisseurs sont proposées pour le plateau. Globalement, vous devrez choisir entre un plateau en bois brut, ou bien des panneaux d’aggloméré stratifié, recouvert d’un autre matériau.

Lire :  Choisir l'éclairage idéal pour le maquillage dans la salle de bain

On trouve 4 choix récurrents :

  • Aspect bois. Optez soit pour du bois brut (plus lourd et plus cher), pour un résultat rustique et à la durée de vie extrême s’il est bien entretenu. Ou bien pour la version agglomérée stratifiée d’une fine couche d’un bois plus noble (ou pas). La plupart du temps, il s’agira d’un chêne teinté.
  • Aspect métal. Inox brossé ou métal plus robuste, ces versions métalliques de bois stratifié apportent un côté « professionnel » à votre cuisine, rappelant les établis métalliques des grands chefs.
  • Aspect pierre. De la pierre poreuse et franche comme le granit pour un résultat rustique au revêtement béton pour une touche moderne industrielle en passant par le marbre blanc pour un raffinement décomplexé, les finitions pierre donnent dans tous les styles, et tous les prix.
  • Verre ou PVC. La version « stratifiée blanc » du plan de travail est le basique par excellence. Modeste, adapté aux cuisines lumineuses et simples, il fait partie des revêtements les moins coûteux et relativement faciles d’entretien, mais à la résistance limitée (traitement hydrofuge parfois absent). La finition verre, à l’inverse, qui ne pose aucun problème de résistance à l’humidité et la chaleur, apporte une touche très moderne par sa brillance et la vivacité de sa couleur (blanc, noir, rouge …).

Chaque modèle présente des traitements différents. Le plus souvent, ils sont hydrofuges, augmentant la résistance et facilitant l’entretien de la surface.

Pour chacun des matériaux proposés, une version fine du plan de travail baisse considérablement le prix. A 28 mm d’épaisseur, vous pouvez trouver des panneaux de 1,80 mètre de long (pour la profondeur standard de 60 cm) pour une quinzaine d’euros seulement, aussi bien en aspect bois, PVC et métal. Et plus le plateau s’épaissit, plus le prix gonfle avec lui. Prenez aussi en compte dans votre budget les éventuelles découpes et l’installation des plateaux. Soignez bien les jointures avec les éléments encastrés pour faciliter le nettoyage, et profitez pleinement de votre nouvelle cuisine !

Lire :  Pourquoi choisir une pelouse synthétique grise ?
La rédaction de JeuneJolie propose

Création de mobilier en palette: techniques et conseils pour réussir vos projets

Transformez les palettes de bois en pièces de mobilier...

Les astuces pour une décoration de mariage champêtre et chic

Un mariage champêtre et chic combine l’élégance sophistiquée avec...

Les astuces pour une salle de bain zéro déchet

La tendance zéro déchet a pris de l’ampleur ces...

Les astuces pour un nettoyage naturel des vitres sans traces

Chercher à observer le monde à travers une vitre...

Réaliser un mur végétal intérieur sans entretien : techniques et conseils

Imaginez une oasis de verdure dans votre salon, un...

Les plantes d’intérieur qui purifient l’air et nécessitent peu de lumière

Cultiver des végétaux à l’intérieur de nos foyers est...

Guide complet : comment réparer un robinet qui fuit en 7 Étapes simples

La réparation d’un robinet qui fuit peut sembler intimidante,...

Un sapin acheté chez IKEA, entièrement remboursé pour ce noël 2023 !

À l'approche des fêtes de fin d'année, les familles...