La coiffure afro : guide complet pour maîtriser cet art capillaire

La coiffure afro est un univers fascinant et varié qui englobe de nombreuses techniques et styles destinés aux cheveux crépus, frisés ou bouclés. Ces dernières années, les tendances en matière de mode et beauté ont vu une véritable renaissance des looks inspirés par l’Afrique et sa culture riche.

Cet engouement s’explique en partie par une prise de conscience croissante de l’importance de célébrer et d’embrasser la diversité culturelle et ethnique, ainsi que par la volonté de mettre en valeur la beauté naturelle des cheveux afro-texturés. Les influenceurs, les célébrités et les professionnels de la coiffure contribuent également à populariser ces styles en les adoptant et en les mettant en avant sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Les coiffures afro sont non seulement esthétiquement attrayantes, mais elles ont également une signification culturelle et historique profonde. Elles permettent aux personnes d’exprimer leur identité, leur créativité et leur appartenance à une communauté. Les tresses, les twists, les dreadlocks et les afros sont autant de symboles de fierté et de résilience pour les personnes d’origine africaine et afro-descendante.

L’essor des coiffures afro et des techniques de soin des cheveux adaptées aux textures crépues, frisées et bouclées a également conduit à un marché en pleine expansion des produits capillaires spécifiques. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants quant à la qualité et la naturalité des ingrédients utilisés, favorisant ainsi le développement de produits plus sains et respectueux de l’environnement.

L’histoire des styles Afro

Au fil du temps, les techniques et styles propres à la culture africaine se sont transmis d’une génération à l’autre. Les premières traces datent d’il y a plusieurs millénaires sur le continent africain, où différents peuples utilisaient déjà divers accessoires comme des peignes ou décoraient leurs têtes avec des plumes ou des bijoux.

Dans le contexte américain, la popularité croissante du mouvement Black Power dans les années 1960-1970 a conduit au célèbre style « Afro » chez les hommes comme les femmes. Ce symbole fort reflétait l’affirmation sociale de cette population en quête d’égalité raciale.

Lire :  Comment réaliser une manucure parfaite ?

Aujourd’hui encore, ces influences perdurent grâce notamment aux stars internationales telles que Beyoncé ou Rihanna qui n’hésitent pas à adopter ces coupes audacieuses sur scène. Ces coiffures et styles continuent d’inspirer et de célébrer la diversité et la richesse culturelle des communautés africaines et afro-descendantes dans le monde entier.

Types populaires de coupes Afro

Parmi tous ces modèles existants, certaines coiffures sont particulièrement appréciées :

1- Le style afro traditionnel : Cette coiffure emblématique présente un grand volume et une forme arrondie qui crée un halo autour du visage.

2- Les tresses africaines : Ces multiples tresses sont réalisées avec des mèches naturelles ou ajoutées pour créer différentes formes sur la tête.

3- Le twist out : Il s’agit de torsader plusieurs mèches, les fixer puis les détacher pour obtenir de belles boucles définies qui encadrent le visage.

4- Les dreadlocks : Elles consistent à enrouler plusieurs fois des sections de cheveux entre elles jusqu’à former une sorte de corde. Avec le temps, ces cordes deviennent rigides et permanentes si on ne les coupe pas.

Entretien des cheveux afros

Un bon entretien est essentiel pour maintenir toute leur vitalité aux cheveux afros :

1- Se laver régulièrement sans agresser : Pour éviter d’agresser leur fibre capillaire fragile, il convient d’utiliser des shampoings doux ainsi que des masques hydratants spécifiques aux textures crépues, frisées ou bouclées.

2- Limiter la casse : On veillera notamment à démêler soigneusement les cheveux avec un peigne large après avoir appliqué des baumes, co-crèmes ou liquides revitalisants adaptés, afin de préserver leurs structures internes fragiles face aux coupures, à la casse et à la rétention de longueur, qui seraient impossibles à contrôler sans un entretien régulier et une compétence particulière dans ce domaine.

3- Hydrater quotidiennement : L’utilisation de produits adéquats comme les beurres végétaux (karité, coco, mangue) permet d’apporter l’hydratation dont les cheveux afros, particulièrement secs et difficiles à manipuler, ont besoin, sans les alourdir.

4- Protéger pendant le sommeil : Lors du coucher, il convient de s’assurer que notre tête repose sur une taie d’oreiller en satin ou en soie, ou bien de recouvrir nos cheveux avec un bonnet ou un foulard adapté, afin d’éviter les frictions contre des tissus rêches qui pourraient causer des cassures supplémentaires durant la nuit.

Lire :  Produits respectueux de l'avenir

Conseils pour réussir sa coiffure afro

1- Bien choisir son coiffeur : Il est important de se rendre chez un spécialiste qui maîtrise ce type particulier de techniques propres aux textures ethniques, différentes de celles traditionnellement apprises dans les écoles françaises par exemple.

2- S’informer sur le processus avant l’intervention : Renseignez-vous auprès du professionnel choisi quant au déroulement exact de la séance (durée, prix, matériel utilisé). Vous pourrez ainsi vous préparer mentalement avant d’aller au salon et être sûr d’obtenir un résultat qui correspond parfaitement à vos attentes initiales.

3- Traiter ses cheveux avec soin après la réalisation d’une coupe ou d’un style Afro : Suite à une manipulation importante lors de la mise en place d’un nouveau modèle (tresses, locks, extensions), pensez à chouchouter vos cheveux en appliquant un masque profond réparateur et hydratant 24h après l’intervention. Cela assurera la bonne santé globale de votre cuir chevelu et des rajouts, qu’ils soient naturels ou synthétiques. Soyez vigilant(e) et attentif(ve) pendant environ 1 mois, en espaçant au minimum les différentes interventions pour éviter la fatigue et la casse. Un retour rapide des racines importantes est permis après seulement quelques semaines de patience, ce qui vous permettra de travailler sur une base renforcée et solide.

Les accessoires pour sublimer sa coiffure afro

En plus des techniques de coiffage, divers accessoires peuvent apporter une touche d’originalité et embellir votre chevelure :

1- Les headbands : Ces larges bandeaux élastiques ou rigides sont parfaits pour maintenir les cheveux en place et créer des looks chics tout en ajoutant une pointe de couleur.

2- Les bijoux capillaires : Perles, anneaux métalliques ou décorations florales peuvent être insérés dans vos tresses africaines, dreadlocks ou twists pour un effet glamour et sophistiqué.

3- Foulards/écharpes : Enroulez-les autour de la tête à la manière d’un turban. Cela peut ajouter du style mais aussi protéger les cheveux fragiles contre les agents externes (pollution, froid, etc.).

4 – Serre-têtes, pinces et barrettes : Ils servent à attacher certaines mèches pour repousser le visage ou dégager la nuque sans abîmer les fibres et les cuticules déjà affaiblies. Ils sont donc idéals pour un usage quotidien ou lors de soirées et événements spéciaux, selon l’utilisation souhaitée et prévue à l’avance.

Lire :  5 Astuces de Maquillage Pour Un Look Sublime

Adoption d’une routine capillaire adaptée aux besoins spécifiques afros

Pour garder ses belles boucles longtemps leur santé optimale nous vous conseillons suivre régulièrement ces quelques étapes clés ci-dessous :

1 – Laver en douceur : Utilisez un shampoing hydratant avec une faible quantité de tensioactifs lavants agressifs, et privilégiez la méthode « no-poo » qui consiste à tout simplement remplacer le produit moussant classique par de l’eau tiède mélangée à du bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre pour le rinçage final, en alternance avec des semaines normales.

2 – Nourrir en profondeur : Alternez entre l’application de masques, crèmes, baumes et laits spécifiques pour pénétrer au cœur de la mèche et offrir des apports nutritifs essentiels. Pour rentabiliser au maximum cette étape, effectuez-la 1 fois par semaine environ, avec une pose allant de 20 minutes à plusieurs heures selon l’état initial et le besoin de réparation ressenti par chaque individu.

3 – Protéger naturellement : Appliquez régulièrement des huiles légères comme le jojoba, l’avocat, le ricin, le sésame ou la nigelle par exemple, qui nourrissent et scellent l’humidité présente, et combattent les fourches et la cassure des pointes. Appliquez-les sur l’ensemble des cheveux lorsqu’ils sont prêts à être coiffés, sur cheveux secs ou humides, pour éviter les chocs et traumatismes physiques supplémentaires qui pourraient engendrer une remontée permanente et une prise de volume inutile ou dommageable pour les fibres déjà sensibles au niveau des racines.

4 – Adopter des techniques de manipulation respectueuses : Privilégiez l’utilisation de vos doigts pour déterminer les emplacements potentiels de nœuds et la réalisation de tresses mineures (à main levée) pour préserver les structures internes solides, plutôt que l’utilisation d’un peigne ou d’une brosse qui risquent d’augmenter la casse et de créer un effet visuel alourdissant dû à une coupe inégalement répartie et des plis superposés non harmonieux. Discutez-en en amont avec un coiffeur.

Anaïs
Anaïs

Hello, Hello, je suis Anaïs et j’ai 29 ans. Je suis né à Marseille, mais c’est à Paris que j’ai grandie. Au sein de la capitale, je me suis passionnée pour la mode et la beauté.
J’ai eu la chance de bosser pour quelques marques très connues et j’ai accumulé pas mal d’expérience. A présent, je cultive mon réseau pour vous faire part des meilleures affaires et des looks les plus tendances. Mon objectif est de sentir la mode avant toutes les autres et de vous en faire profiter.

Articles: 1026

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *