Quels sont les dangers d’une piqure de guêpe ?

Magazine Jeunejolie.frLifestyleQuels sont les dangers d'une piqure de guêpe ?

Une piqûre de guêpe n’a souvent rien d’inquiétant, mais elle peut entraîner de graves complications. Même si vous avez été piqué dans le passé et que vous n’avez pas de réaction allergique, il est toujours préférable d’appeler votre médecin pour être sûr.

Une piqûre de guêpe est généralement inoffensive mais peut être dangereuse dans certains cas.

  • Si vous êtes piqué par une guêpe, ne paniquez pas : une réaction allergique est peu probable.
  • Enlever le dard (ou aiguillon) avec vos doigts (pas de pince a épilé) sans éclater la petite poche. Lavez la zone avec de l’eau et du savon pour éliminer le venin avant d’appliquer une crème ou une pommade en vente libre. Ne grattez pas la zone, car cela pourrait provoquer une infection.
  • Les symptômes d’une piqûre de guêpe sont généralement légers et de courte durée, ne durant que quelques jours (bien que certaines personnes aient signalé avoir des symptômes jusqu’à deux semaines après avoir été piquées). Cependant, si vos symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent dans la semaine qui suit la piqûre de guêpe, consultez immédiatement votre médecin !
Lire :  5 signes qui montrent qu'il en pince pour vous

Le venin d’une guêpe peut provoquer des douleurs, des gonflements et des démangeaisons lorsqu’il entre en contact avec la peau.

Si vous êtes piqué par une guêpe et que le dard reste dans votre peau, cela peut provoquer une douleur, un gonflement et des démangeaisons.

Les symptômes durent généralement de quelques heures à plusieurs jours. La durée de l’affection dépend de la quantité de venin qui a pénétré dans votre corps et du fait que vous ayez déjà été allergique à ce venin.

Si vous avez déjà été piqué et que vous savez que vous êtes allergique au venin de guêpe, consultez immédiatement un médecin car la situation peut être plus grave qu’une simple expérience désagréable.

Les antihistaminiques et les analgésiques en vente libre peuvent soulager les symptômes.

Si vous n’êtes pas allergique aux antihistaminiques et aux analgésiques, un médecin peut vous les prescrire pour vous soulager. Les antihistaminiques en vente libre peuvent soulager les démangeaisons. Les analgésiques peuvent aider à réduire l’enflure et la douleur.

Cependant, ne prenez pas ces médicaments si :

  • Vous êtes allergique à ces médicaments (et votre médecin ne vous le recommande pas). Pour plus de sécurité, demandez à votre pharmacien ou à votre médecin avant de prendre tout médicament se trouvant sur les étagères du magasin ou dans les armoires de la maison ; cela inclut les médicaments en vente libre ainsi que les prescriptions. N’oubliez pas que certains ingrédients de certains aliments (comme le lait) peuvent également être des allergènes ; si vous pensez être allergique à quelque chose de précis, demandez à un médecin avant de le consommer à nouveau !
  • Vous êtes allergique à l’acétaminophène ou à l’ibuprofène (qui sont des analgésiques courants). Il existe de nombreux autres types de médicaments en vente libre qui ne contiennent pas ces substances ; demandez à votre pharmacien lesquels pourraient vous convenir le mieux ! Mais encore une fois : assurez-vous toujours qu’aucun de ces médicaments ne contient quoi que ce soit d’autre qui puisse présenter des risques pour la santé, comme des produits laitiers (par exemple).
Lire :  comment vapoter pour une femme enceinte

Une personne doit appeler son médecin immédiatement en cas de réaction allergique potentiellement mortelle.

En cas d’anaphylaxie, appelez immédiatement le Samu en composant le 15 ou le 112.

Les symptômes de l’anaphylaxie sont des démangeaisons, des gonflements et des difficultés à respirer. L’anaphylaxie peut être traitée par une injection d’adrénaline. Celle-ci peut être effectuée rapidement si elle vous a été prescrite à l’avance ; sinon, il est important de se rendre le plus rapidement possible à l’hôpital afin que le médecin de garde puisse utiliser l’appareil qui administre automatiquement ce médicament en cas de choc.

Toute personne qui se fait piquer par une guêpe doit immédiatement laver la zone affectée avec de l’eau et du savon.

Si vous avez été piqué par une guêpe, la chose la plus importante à retenir est que des soins médicaux immédiats ne sont pas nécessaires. Même s’il peut être tentant de se rendre directement aux urgences locales et de leur dire que vous avez été attaqué par un insecte tueur géant, il n’est pas nécessaire d’appeler des renforts ou d’envoyer des ambulances. Si une personne a été piquée par un insecte et ne présente aucune réaction allergique (comme un gonflement), elle peut simplement laver la zone touchée avec de l’eau et du savon.

Lire :  Comment faire pour être une bonne femme de ménage ?

Si vous souhaitez prendre des précautions supplémentaires pour éviter la formation d’une ruche supplémentaire dans votre jardin, évitez de frotter la zone de la piqûre avec de l’alcool ou du vinaigre. De même, n’appliquez pas de chaleur ou de glace, car ces deux méthodes peuvent aggraver l’inconfort. Il est également préférable de ne pas utiliser de compresses chaudes, car elles peuvent potentiellement propager des bactéries d’un endroit de votre corps à un autre (par exemple, l’application de chaleur peut provoquer une infection dans une plaie ouverte). Enfin, n’utilisez pas de crèmes ou de sprays spécialement conçus pour les piqûres de guêpes ; ces produits contiennent des huiles qui irritent la peau humaine encore plus que le venin d’abeille normal ne l’aurait fait seul !

Une personne doit éviter de gratter la zone, car cela pourrait augmenter l’irritation et potentiellement introduire des bactéries dans la plaie.

Gratter la zone peut entraîner une infection, même si cela semble être une bonne idée sur le moment. La piqûre de guêpe elle-même est douloureuse, mais gratter tout autour ne fait qu’aggraver les choses. Cela peut également introduire des bactéries dans vos plaies, ce qui pourrait entraîner des infections cutanées et d’autres complications.

Évitez de gratter ou de frotter la zone, car cela pourrait provoquer une irritation ou un gonflement qui durerait plusieurs jours.

Les symptômes disparaissent généralement en quelques jours.

La plupart des gens se remettent d’une piqûre de guêpe en quelques jours, mais la douleur et le gonflement peuvent durer plus longtemps. Si vous avez :

  • Un gonflement pendant plus de 3 jours
  • une fièvre accompagnée de vos symptômes
  • une douleur intense ou qui ne disparaît pas après 3 jours.
La rédaction de JeuneJolie propose

Des idées d’activités pour la rentrée avec vos enfants

Lorsque les enfants se préparent à retourner à l'école,...

Quel job faire l’été en auto-entrepreneur ?

Avez-vous déjà voulu être votre propre patron ? Si...

Quoi mettre sur une carte d ‘anniversaire

Il est facile d'oublier les petites choses simples de...

Mieux comprendre ses enfants avec l’intelligence émotionnelle

Les enfants peuvent être un défi pour les parents....

Yoga pour débutants : comment trouver le bon studio ?

Lorsqu'il s'agit de choisir un studio de yoga, vous...

Cabinet de Psychothérapie à Lyon : un endroit accueillant pour guérir

Le monde est un endroit difficile, et de nombreuses...

Est-ce que le CBD peut faire grossir ?

Le CBD est un cannabinoïde actif dans le cannabis. Celui-ci,...

Comment préparer un séjours au camping ?

Le camping est une activité amusante qui vous permet...

Est-ce mieux de fumer la cigarette électronique ?

Récemment, une étude a permis de collecter que le...

Pourquoi réaliser un voyage spirituel pour femmes ?

Un voyage spirituel est un pèlerinage, un voyage vers...