Éjaculation féminine : une chimère ?

Ecrit par Anaïs

L’éjaculation est un phénomène normal et naturel lors d’une relation sexuelle. Incontournable chez les hommes, elle ne leur est pas pour autant réservée. En effet, il existe aussi des cas d’éjaculation féminine. Réaction tout aussi normale que déroutante pour beaucoup de personnes, l’éjaculation féminine n’est plus un mystère ni un objet de controverse. Toutefois, la plupart des personnes n’arrivent pas encore à comprendre ce phénomène qui accompagne l’orgasme. D’où vient-elle ? Est-elle présente chez toutes les femmes ? Pour mieux répondre à ces questions, voici quelques points essentiels à savoir sur l’éjaculation féminine ou le squirting.

Qu’est-ce que l’éjaculation féminine ?

L’éjaculation féminine est une réaction engendrée par le corps lorsqu’il atteint le sommet de l’excitation pendant une relation sexuelle. Plus concrètement, elle désigne la sécrétion ou la libération d’un liquide inodore et blanchâtre au moment même de l’orgasme. Ce liquide provient de plusieurs glandes situées dans le vagin. Ces glandes, aussi appelées glandes de Skène, jouent un rôle majeur dans la lubrification du vagin pendant le rapport sexuel.

Contrairement à ce que l’on pense, l’éjaculation féminine diffère de ce qu’on appelle communément la femme fontaine. Dans le premier cas, le liquide sécrété provient des glandes de Skène. Dans le second cas, le liquide provient d’un tout autre endroit. Il faut quand même noter que l’on peut constater ces deux types d’éjaculations lors d’une relation sexuelle. Pour la femme fontaine, le liquide ressemble à première vue à de l’urine. Il est plutôt inodore, insipide et incolore comme l’eau. Quant à sa quantité, il varie de quelques gouttes à une quantité supérieure à 200 ml. Pour ce qui est de l’éjaculation de la femme fontaine, la formation du liquide est déclenchée par la stimulation du fameux point G. Cela va provoquer une stimulation de l’urètre et de la pression exercée sur la vessie. Ce liquide provient alors de la vessie.

Pour mieux comprendre ce phénomène, rendez-vous sur des sites dédiés pour trouver des vidéos d’éjaculation féminine et des témoignages de femmes ayant atteint l’orgasme.

éjaculation féminine orgasme rapport sexuel

Toutes les femmes peuvent-elles éjaculer ?

Même si l’éjaculation féminine est un phénomène totalement indépendant de l’orgasme, toutes les femmes peuvent la vivre et l’expérimenter. En effet, même si anatomiquement les femmes se ressemblent et peuvent toutes avoir cette sensation libératrice, l’éjaculation féminine n’en dépend pas. Selon des études menées récemment, l’éjaculation féminine ne dépend que des critères cérébraux.

En effet, la zone du cortex, qui aide au fameux lâcher-prise, commande l’orgasme ainsi que l’éjaculation féminine. Il faut cependant savoir que les femmes peuvent avoir des orgasmes sans éjaculer ou le contraire, éjaculer sans orgasme. Ces deux réactions peuvent aussi se produire simultanément. La stimulation du point G, de la paroi vaginale ou d’autres préliminaires ne peuvent alors seulement qu’aider la zone du cortex à la commande d’une éjaculation féminine.

Vous n’arrivez pas à éjaculer ? Inutile de vous en faire. Ne forcez pas non plus les choses. En effet, pour l’heure, il n’existe pas d’astuces magiques pour déclencher une éjaculation féminine.

Comment arriver à l’éjaculation féminine ?

Pour les couples modernes, le squirting représente un véritable challenge. Pourtant, peu de femmes connaissent les techniques pour parvenir à l’éjaculation. Si tel est votre cas, ces petits conseils vous seront d’une grande utilité.

Essayez de vous détendre

Pour avoir une éjaculation féminine totalement involontaire, vous devez vous détendre au maximum et lâcher totalement prise. Cette étape revêt une grande importance, car même un seul petit blocage suffit pour freiner l’éjaculation. Évitez alors d’avoir l’esprit chargé, car cela ne vous fera pas du bien. Faites jouer vos meilleures émotions parce qu’elles jouent également un rôle déterminant dans l’éjaculation féminine.

Vivez le moment présent

Parfois, on pense trop à ce qu’on doit faire ou à notre objectif. Conséquence : on ne profite pas du moment présent. Pour favoriser l’éjaculation féminine, suivez vos sensations au lieu de penser à ce que vous voulez obtenir ou atteindre à tout prix. Évitez de penser à éjaculer si vous voulez que cela arrive en réalité.

Augmentez l’excitation pour favoriser l’éjaculation féminine

L’idéal est d’atteindre l’orgasme et d’avoir une éjaculation féminine en même temps. Pour que cela arrive, vous devez prolonger les préliminaires et les caresses. Le but est d’augmenter l’excitation. En effet, la règle est simple : plus vous êtes excitée, plus vous arriverez à éjaculer facilement.

Utilisez un lubrifiant

Même si l’utilisation d’un lubrifiant n’est pas obligatoire, elle est quand même recommandée. En effet, la lubrification des parties intimes permet d’accroitre le plaisir entre les deux personnes pendant l’acte sexuel. Toutefois, choisissez bien votre produit pour ne pas souffrir d’irritations ou d’allergies. Vous pouvez également vous servir de sextoys, si cela vous permet d’augmenter votre plaisir et votre excitation.

Stimulez les zones clés

Pour atteindre l’éjaculation féminine, votre partenaire doit stimuler les zones qui vous excitent le plus. Il peut s’agir du clitoris, de l’entrée du vagin ou d’autres zones sensibles. Pour stimuler ces zones clés, n’hésitez pas à combiner les petits gestes comme les caresses, les mouvements circulaires ou la pression. La vitesse joue aussi un rôle important dans cette stimulation.

éjaculation féminine orgasme rapport sexuel

Expérimentez la pénétration

N’hésitez pas à demander à votre partenaire d’utiliser son doigt pour vous pénétrer lors des préliminaires. Il faut noter que cette étape de la pénétration doit être faite exclusivement avec un doigt ou un sextoy. Soyez zen et détendue pour aider au mieux votre partenaire à trouver le meilleur moyen d’augmenter votre excitation.

Stimulez le point G

Comme le clitoris, le point G doit être stimulé pour favoriser l’éjaculation féminine. Pour ce faire, votre partenaire doit d’abord le trouver, et ce n’est pas une mince affaire. En effet, c’est un point qui se situe juste à 3 ou 4 cm de l’entrée de votre vagin et peu de partenaires arrivent réellement à le localiser. Pour stimuler le point G, il faut exercer une pression circulaire assez légère sur cette partie. Augmentez ensuite la pression au fur et à mesure jusqu’à l’obtention du liquide.

Lorsque vous atteignez le squirting, vous ressentirez certainement une sensation de besoin d’uriner. Relâchez tout à ce moment précis, et vous éjaculerez.

A propos de la rédactrice
Anaïs

Hello, Hello, je suis Anaïs et j’ai 29 ans. Je suis né à Marseille, mais c’est à Paris que j’ai grandie. Au sein de la capitale, je me suis passionnée pour la mode et la beauté.
J’ai eu la chance de bosser pour quelques marques très connues et j’ai accumulé pas mal d’expérience. A présent, je cultive mon réseau pour vous faire part des meilleures affaires et des looks les plus tendances. Mon objectif est de sentir la mode avant toutes les autres et de vous en faire profiter.

Un avis, une question ?