Sexo

Contraception hormonale, on en parle ?

Ecrit par Jeanne

La contraception hormonale est un moyen de contraception sous forme médicamenteuse qui a pour but d’empêcher une éventuelle grossesse. Elle a vue le jour en 1960. Par les moyens de contraception hormonale, nous trouvons le plus couramment la pilule contraceptive minidosée ou combinée.

Elle fait partie des moyens les plus efficaces pour éviter les grossesses (efficaces à 99% sous réserve d’utilisation correcte). Elle est simple d’utilisation. Il est à noter que si ces méthodes de contraception sont efficaces contre les grossesses, elles n’offrent aucune protection face aux IST (Infections Sexuellement transmissibles) tel que le virus HIV : pour éviter de contracter une IST, l’usage d’un préservatif masculin ou féminin est indispensable. Avant d’arrêter l’usage des préservatifs, il est préférable que chacun des partenaires sexuels fassent un test de dépistage du virus HIV.

Ce qu’il faut savoir sur la Contraception hormonale

Parmi les contraceptions hormonales, il existe les pilules contraceptives (la pilule combinée, la pilule minidosée et la pilule du lendemain), le patch, l’implant, le stérilet hormonal, l’anneau vaginal et le progestatif injectable.

Toutes ces méthodes de contraception sont délivrées en pharmacie ou au planning familial.
La pilule du lendemain est une contraception d’urgence et ne doit être utilisée qu’en cas d’échec de contraception comme l’oubli de la pilule contraceptive par exemple. Plus tôt elle sera ingérée après un rapport sexuel non protégé, plus son efficacité sera élevée pour diminuer le risque de tomber enceinte. La pilule du lendemain reste à usage exceptionnel et mieux vaut prendre un rendez-vous avec un médecin ou le planning familial avant pour décrire le problème et évaluer les risques de grossesse et par conséquent faire peut être un test de grossesse avant de la prendre.

Afin d’adapter au mieux les méthodes de contraceptions à chaque femme, elles diffèrent les unes des autres mais leur efficacité est équivalente.

Effets secondaires de la contraception hormonale

Effets positifs

Concernant surtout la prise de pilule, les règles sont moins abondantes et moins douloureuses. La pilule diminue aussi le risque d’anémie et de certains cancers comme celui des ovaires, de l’utérus et de l’intestin. Elle peut agir contre les troubles hormonaux.

Effets négatifs

Il est important de prendre des précautions vis-à-vis de la contraception hormonale féminine en cas de tabagisme, de surpoids ou d’obésité, de diabète, d’hypertension, d’antécédents familiaux de thrombose, de phlébite, d’immobilité et d’âge supérieur à 30 ans.
Les pilules favorisent une prise de poids très légère.

Source de l’article :

Généralement, les contraceptifs hormonaux n’ont pas d’effets négatifs sur la santé dans le long terme. Contrairement aux idées reçues, la pilule ne provoque pas des grossesses extra-utérines.
La prise d’un contraceptif hormonal nécessite un suivi médical chez un médecin ou un gynécologue, notamment pour surveiller l’hypertension artérielle.

A propos de la rédactrice

Jeanne

Jeanne, 39 ans. Je viens de Clermont-Ferrand, mais j’ai vécu pendant de nombreuses années en Asie (Chine et Japon principalement).
A ce jour je suis revenu dans notre magnifique pays. Je m’occupe de deux rubriques qui devraient vous intéresser tout particulièrement.
Je vais vous donner toutes mes astuces sexo pour maximiser votre plaisir avec monsieur (ou madame…ou les 2). Aussi, je vous prodiguerai mes quelques conseils en matière d’astrologie. Que l’on veuille ou non, les astres veillent sur nous en permanence !

Copyright © 2013-2015