Mode

Vers une évolution de la mode ?

Ecrit par Juliette

Si les tendances et les collections évoluent chaque saison, le fonctionnement général de la mode n’a pas vraiment évolué depuis plusieurs décennies. Une fois les collections créées, elles sont présentées via des défilés, avant d’être commercialisées 6 mois après. Pourtant, ces défilés sont ultra médiatisés et les clients doivent donc attendre plusieurs mois entre le moment où ils découvrent les créations et celui où ils pourront les acheter en boutique. Dans un monde de plus en plus numérique et connecté, il est peut-être temps de proposer une mode plus directe. Parallèlement aux grandes maisons, des start-ups réinventent une mode plus durable et qui se base sur la slow fashion. La mode est peut-être en train de prendre un nouveau virage.

Des défilés en 2 temps

De nombreuses marques de prêt-à-porter, et notamment les maisons américaines et anglaises aimeraient un changement au niveau des défilés. Leur volonté est de mettre en place des défilés deux temps :

  • un premier défilé qui aurait lieu six mois en avance et qui serait accessible uniquement pour les professionnels et avec une très faible médiatisation
  • un second défilé qui précéderait l’arrivée en boutique des collections et qui serait très médiatisé afin que les clients puissent les découvrir sans devoir attendre plusieurs mois avant de les acheter

L’une des raisons de cette nouvelle façon de faire est d’être plus en adéquation avec le monde d’aujourd’hui dans lequel les clients utilisent au quotidien leur smartphone et suivent les collections, et où tout est accessible plus rapidement. En plus, pour les maisons de couture, les défilés coûtent cher et il faut ensuite attendre 6 mois avant que la collection ne rapporte réellement.

La mode et les nouvelles technologies

Tous les secteurs sont concernés par le développement des nouvelles technologies et la mode n’y échappe pas. En vrac, on peut citer les vêtements imprimés en 3D, les vêtements connectés, des vêtements plus fonctionnels comme les chaussures capables de capter l’énergie cinétique de nos pas, etc. On pense également au fait qu’à l’avenir il sera sûrement possible d’essayer les vêtements à distance depuis son PC ou son smartphone grâce à la réalité virtuelle. La mode doit prendre en compte tous ces changements pour s’adapter à l’époque et répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus technophile.

La slow fashion

La mode doit également améliorer son image. Les clients font de plus en plus attention à la façon dont ont été produits les vêtements, notamment depuis l’effondrement tragique de bâtiments de confection au Bengladesh en 2013. Les clients sont plus attentifs à la qualité et à une production plus respectueuse et durable. On parle notamment de la slow fashion pour évoquer cette nouvelle forme de consommation qui consiste à consommer moins, mais mieux. Que ce soit au niveau des matériaux utilisés, des conditions de travail, de la finition, des quantités, de la localisation, la slow fashion séduit de plus en plus de consommateurs. Le but est de posséder moins de vêtements, mais que l’on va porter plus longtemps, ce qui bouleverse le calendrier des nouvelles tendances.

Il est probable que ce mouvement continue de progresser en parallèle de la mode plus traditionnelle, mais les deux doivent prendre en compte les nouvelles attentes des clients.

A propos de la rédactrice

Juliette

Je suis Juliette et j’ai 31 ans. Bloggeuse avertie depuis des années, j’ai longtemps vécu à Paris, mais à présent c’est depuis Biarritz que j’officie.
L’air du large me donne encore plus d’idées et d’envies pour vous donner des astuces en matière de décoration.
Depuis toujours, je m’intéresse à l’art de mettre en valeur une pièce et mes quelques années en tant que décoratrice d’intérieur m’ont apprises que tout (ou presque) peut être magnifiés. Ne ratez pas mes chroniques et donnez-moi votre avis sans limite via les commentaires.

Copyright © 2013-2015