Lifestyle

Une pilule pour ne pas faire de sport, vraiment ?

Ecrit par Juliette

Lueur d’espoir pour ceux qui veulent rester en forme sans faire de sport, des scientifiques des universités de Sydney en Australie et Copenhague au Danemark ont trouvé le moyen de créer une pilule qui stimulerait les effets du sport sur le corps.

Ils se sont basés pour cela sur une cartographie des réactions du corps humain qui se produisent lors des séances d’effort.

Perdre du poids sans effort

Les experts qui ont entrepris ces travaux ont pu recenser par leurs recherches plus de 1000 changements moléculaires pour établir une cartographie des réactions du corps humain lorsqu’il fait des efforts (voir notre dossier sur la Spiruline). C’est sur cette base qu’ils ont ainsi entrepris de concevoir une pilule qui pourrait recréer les effets des sports comme le jogging, le tennis ou le vélo sur le corps. En bref, un moyen de perdre sa masse adipeuse accumulée à cause de la junkfood sans trop suer.

Les scientifiques pensent ainsi qu’ils ont trouvé la base des futurs traitements reproduisant les effets du sport sur le corps sans effort. Le docteur Nolan Hoffman, un des chercheurs affirme même qu’ils sont les premiers à avoir mis au point une telle carte et qu’ils connaissent aujourd’hui toutes les complexités de celle-ci.

Pour mettre au point la carte, les chercheurs ont eu comme cobaye quatre patients qui ont décidé de se prêter à l’expérience. En bonne santé et sans aucun entrainement spécial, ils ont été soumis à des exercices de dix minutes avant l’observation des médecins. Des morceaux de muscles ont été prélevés pour une biopsie. La comparaison de ces morceaux a ensuite permis de mettre au point un schéma général sur la modification du corps humain pendant l’effort.

Il faudra patienter

D’autres chercheurs affirment que le sport n’est pas viable pour une grande majorité de gens. Il est alors devenu indispensable de trouver un moyen pour que ces derniers puissent quand même bénéficier du sport. Le sport est une thérapie efficace pour le traitement de différentes maladies, dont le diabète.

Ces avancées sont ainsi une bonne nouvelle. Il faudra cependant attendre au moins une bonne dizaine d’années avant que le fruit des trois ans d’efforts des chercheurs ne puisse conduire à développer correctement un tel médicament.

A propos de la rédactrice

Juliette

Je suis Juliette et j’ai 31 ans. Bloggeuse avertie depuis des années, j’ai longtemps vécu à Paris, mais à présent c’est depuis Biarritz que j’officie.
L’air du large me donne encore plus d’idées et d’envies pour vous donner des astuces en matière de décoration.
Depuis toujours, je m’intéresse à l’art de mettre en valeur une pièce et mes quelques années en tant que décoratrice d’intérieur m’ont apprises que tout (ou presque) peut être magnifiés. Ne ratez pas mes chroniques et donnez-moi votre avis sans limite via les commentaires.

Copyright © 2013-2017