Lifestyle

Frais bancaires : bon à savoir

Ecrit par Jeanne

Au début, on se dit toutes que les frais bancaires ne feront pas du mal à notre portefeuille. Mais lorsqu’ils s’accumulent on s’aperçoit rapidement que notre banque nous prélève des montants excessifs. C’est pourquoi, je vous conseille d’apprendre dès aujourd’hui à comprendre le fonctionnement de ces frais bancaires, pour éviter de vous retrouver avec une facture salée. Suivez le guide pour en savoir plus sur ces frais !

Les catégories de frais bancaires

Il existe deux types de frais bancaires : les frais de tenue de compte et les frais d’incidents de paiement.

Les frais de tenue de compte sont des montants que votre banque vous prélève pour la gestion de votre compte bancaire. Les frais concernent également les opérations bancaires (remise de chèque, demande de solde) et les transactions que vous effectuez (virement à un tiers, retrait par carte bancaire). Les frais de tenue de compte sont généralement intégrés dans un pack proposé par la banque.

Les frais d’incidents de paiement sont souvent à l’origine de la facture salée de la banque. Ils sont débités de votre compte lorsqu’un évènement inhabituel survient dans votre compte. Par exemple, si votre prélèvement automatique mensuel est rejeté, la banque vous débite des frais sur un incident de fonctionnement. Des frais sont également prélevés dans votre compte bancaire en cas de rejet d’un chèque sans provision. En d’autres termes, il y a prélèvement uniquement de ces frais d’incidents lorsque le montant du solde ne peut pas couvrir la valeur du paiement.

Bref avant de signer un document bancaire (chèque, autorisation de prélèvement automatique),  veuillez toujours vous assurer que vous avez un solde suffisant.

Les obligations du banquier

Depuis janvier 2008, les banques sont tenues d’informer leurs clients des tarifs appliqués sur chacun des services en relation avec le compte bancaire de chaque client.

Aussi, avant de signer un quelconque contrat, je vous conseille de toujours vous renseigner sur le montant prélevé pour chaque prestation bancaire, en plus des frais de tenue de compte. Cela vous évitera d’avoir des surprises au moment de la lecture de votre relevé de compte.

Le banquier doit également vous envoyer tous les ans, un récapitulatif des frais bancaires prélevés dans votre compte durant chaque opération. C’est obligatoire depuis le 1er janvier 2009.

Comparer les offres pour réduire ses frais bancaires

C’est un conseil avisé que je vous donne ici, étant donné que les banques peuvent fixer librement les tarifs appliqués à leurs prestations. Je vous recommande notamment de comparer les  montants des services de base tels que les virements et les retraits par carte dans le cas où vous avez ouvert un compte courant. Si en plus de ces prestations classiques, vous êtes amenés à rédiger des chèques ou à accepter des prélèvements automatiques, je vous recommande de vous attarder sur les frais sur les découverts et les rejets de prélèvement.

Notons que le ministère de l’Économie projette d’augmenter la lisibilité des brochures tarifaires ainsi que d’harmoniser le lexique. Grâce à ces nouvelles mesures, la comparaison des offres sera plus aisée.

A propos de la rédactrice

Jeanne

Jeanne, 39 ans. Je viens de Clermont-Ferrand, mais j’ai vécu pendant de nombreuses années en Asie (Chine et Japon principalement).
A ce jour je suis revenu dans notre magnifique pays. Je m’occupe de deux rubriques qui devraient vous intéresser tout particulièrement.
Je vais vous donner toutes mes astuces sexo pour maximiser votre plaisir avec monsieur (ou madame…ou les 2). Aussi, je vous prodiguerai mes quelques conseils en matière d’astrologie. Que l’on veuille ou non, les astres veillent sur nous en permanence !

Copyright © 2013-2017