cuisine

Ce qu’il faut savoir sur la valeur nutritionnelle des fruits et des légumes

Ecrit par Juliette

Nous savons tous que les fruits et les légumes perdent beaucoup de leurs propriétés quand ils sont manipulés, mais la question que l’on se pose est : Jusqu’à quel point, elles peuvent perdre leur valeur nutritionnelle?

Populairement, on croit que pendant que lorsqu’on coupe et pèle des fruits et des légumes, il y a des procès chimiques qui affectent leurs propriétés en les laissant presque sans nutriments. Il est cru aussi que la cuisson en général réduise considérablement l’intérêt nutritionnel de ces aliments riches en vitamines et minéraux.

Je vous rassure si vous êtes inquiets, car ce n’est pas le cas. Il y a des manières de manipuler, de conserver et de cuire ce type d’aliments qui nous permettront de continuer à profiter de leurs nutriments.

Quant à la température

La température dans laquelle nous gardons nos fruits et nos légumes a une influence sur leur procès de fermentation ou de décomposition. Lorsque nous passons de température ambiante à -12 ou -10 degrés au froid, nous réussissons à éviter la moitié de la décomposition de de ces aliments et ils continueront à être très intéressants pour la consommation.

Concrètement, les bananes, les fruits tropicaux, les tomates, les concombres et les pommes doivent être stockés au froid au-dessous de 10 degrés pour une bonne conservation. Lorsque nous les pelons, nous retirons une partie de leur fibre et de leurs vitamines, mais jamais dans leur totalité.

Jus d’oranges pressées, riche en vitamine C ?

Certains m’ont dit que l’on perd la vitamine C de l’orange lorsqu’on en fait du jus et le réserve à température ambiante. En réalité, ceci n’est pas vrai. Il faudrait en fait le chauffer à 120 degrés pour diminuer la présence de la vitamine C. Alors, vous pouvez tarder des heures à boire un jus d’oranges pressées et il sera encore riche en vitamine C.

La congélation et la coction

La congélation est un procès qui n’affecte presque pas le contenu de nutriments présents dans les aliments. L’industrie alimentaire, avant la congélation, fait un échaudage des légumes pour inactiver les enzymes qui produisent la décomposition de ceux-ci et prolonger ainsi la stabilité de ses nutriments. Ce procès diminue légèrement le niveau de vitamine B1 et C, mais il peut également, augmenter la présence de vitamines A et E. D’autre part, la coction diminue le contenu de fibre et de vitamine C, mais elle améliore la présence et les effets positifs du lycopène, des caroténoïdes et d’acide folique. Si nous ajoutons un peu d’huile, l’absorption des aliments est encore meilleure.

Les nutriments des fruits et des légumes qui restent présents dans l’aliment après la coction sont des minéraux tels que le fer, le cuivre ou le calcium. De même, les macronutriments tels que les protéines, les carbohydrates et les graisses restent présents intègrement sur ces aliments.

Les vitamines les plus sensibles aux températures élevées sont les vitamines C, B1, B6 et l’acide folique. En effet, elles peuvent être complètement détruites pendant la coction domestique. C’est pour cela qu’il est important d’ajouter à notre régime des fruits et des légumes frais pour compenser ces pertes.

Chauffer au four micro-ondes

Même si cette méthode n’est pas du tout appréciée par les puristes en nutrition tels que les végétariens ou les adeptes à la macrobiotique, moi, je pense qu’il vaut mieux de faire les choses moyennement bien que de ne pas les faire. Ce que je veux dire est qu’il est préférable de manger un repas précuit que ne rien manger.

Cependant, il faut préciser que pour le four micro-ondes, il faut écarter les récipients en plastique. Il convient mieux d’utiliser des récipients en verre ou destinés particulièrement pour le four micro-ondes.

A propos de la rédactrice

Juliette

Je suis Juliette et j’ai 31 ans. Bloggeuse avertie depuis des années, j’ai longtemps vécu à Paris, mais à présent c’est depuis Biarritz que j’officie.
L’air du large me donne encore plus d’idées et d’envies pour vous donner des astuces en matière de décoration.
Depuis toujours, je m’intéresse à l’art de mettre en valeur une pièce et mes quelques années en tant que décoratrice d’intérieur m’ont apprises que tout (ou presque) peut être magnifiés. Ne ratez pas mes chroniques et donnez-moi votre avis sans limite via les commentaires.

Copyright © 2013-2017